You are here

ENTREPRISE : Blanche, Birger devient BIRGER. et consolide sa position

BIRGER.

Après six décennies, la société familiale Blanche, Birger, créée en 1953, passe à une autre étape et prend désormais le nom de BIRGER. L’entreprise – qui avait démarré comme un comptoir d’achats, évoluant rapidement vers la fourniture de produits de “technologies” (dont les premières caisses enregistreuses des boutiques et supermarchés à Maurice), et également de services, clarifie son offre et revoit son architecture de marque. A travers cette nouvelle identité, l’entreprise complète sa métamorphose stratégique enclenchée depuis cinq ans. La fi rme manoeuvre désormais avec une approche plus dynamique et un fonctionnement mieux défi ni pour lui permettre de consolider sa position et d’aller vers des ambitions encore plus grandes, notamment dans l’océan Indien.

De l’introduction de la première caisse enregistreuse à Maurice – suivant son association avec la marque National Cash Register (NCR), à l’introduction du premier ordinateur NCR Century 100 dans les années 1970, après les machines à écrire, en passant par l’introduction des ATM, les NACO (système d’ouverture) pour les maisons, BIRGER. qui – parallèlement, s’est aussi développée dans le secteur de la bureautique, de la construction et des assurances – prend le pari d’une réorganisation de ses activités pour devenir la référence des Sociétés de Service d’Ingénierie Informatique (SSII) à Maurice et dans la région. Nouveau nom, nouveau logo, dévoilé depuis jeudi à son personnel, lors d’une cérémonie, organisée au siège de l’entreprise à Port-Louis. Cette réorganisation devrait donner les moyens de capitaliser sur sa position dominante dans la région, sa capacité d’innover et sa culture d’entreprise axée sur le service, acquise durant les six dernières décennies afin de continuer à permettre son développement et de pérenniser sa position de première SSII dans la région qui s’étend de l’Asie à l’Afrique dans l’Océan Indien où l’entreprise a été présente depuis les premières années de sa création.
 

Huit business units

La nouvelle identité de l’entreprise, aujourd’hui sous la houlette de Jacques Harel, le CEO, a été développée après une série de consultations avec des professionnels, les employés, des clients, des séances de travail et des sondages. “Le logo, plus dynamique, transpire les valeurs intrinsèques de l’entreprise et préserve un lien très fort avec ses origines”, dit le CEO, ajoutant que “la nouvelle image de marque offre aussi une stabilité pour pérenniser notre développement à l’avenir tout en reflétant une identité unique et différenciante, en accord avec la façon dont l’entreprise mène ses actions.” Un des objectifs clés de la réorganisation de l’entreprise a été de transformer sa structure traditionnelle hiérarchisée au profit d’une coopération plus horizontale, beaucoup plus souple et agile avec la création de divisions stratégiques ou dite “Business Unit”, afin de concentrer les activités vers 8 métiers liés à la technologie, à savoir : la monétique, les infrastructures d’entreprises, les réseaux et la sécurité informatique, l’intégration et le développement de logiciels, les solutions de copies et d’impressions, les solutions sécurisées, l’externalisation des services informatiques et l’hébergement des systèmes. En interne, l’entreprise mise sur la spécialisation de ses employés dans des domaines précis, une communication dynamique et l’esprit d’entrepreneuriat.
“Le dévoilement de notre nouvelle identité (et de notre nouvelle stratégie) est l’occasion pour nous d’expliquer le processus utilisé pour développer cette nouvelle image de marque qui respecte les valeurs de notre entreprise et les spécificités de nos métiers technologiques. Notre nouvelle identité, BIRGER. est ambitieuse, affirmée et unique, reflet de notre approche et de la manière dont nous menons nos activités et gérons l’entreprise”, dit Jacques Harel.
“Nous avons voulu aussi capitaliser sur les jeunes talents que nous avons, car aujourd’hui, la technologie passe par cette génération avant-gardiste, avec beaucoup de potentiel”, souligne le CEO, faisant ressortir que le plan de formation, sur trois ans, offert aux cadres de l’entreprise a été des plus bénéfiques, tissant et renforçant les liens entre les départements et leur personnel. “Notre nouvelle image de marque est annonciatrice d’une nouvelle étape pour notre entreprise, car le choix de notre nouveau nom rend, d’une part, hommage à notre fondateur Isia Birger et, d’autre part, il renforce l’engagement des actionnaires de la famille Birger dans l’entreprise”, dit le CEO.
 

Partenariat de choix

Rappelant qu’au fil des années, BIRGER. a crée des partenariats de choix et des relations durables avec notamment Entrust-Datacard, IBM, Microsoft, NCR and Symantec, opérant aux Comores, Kenya, Madagascar, Maurice, Rodrigues, Seychelles et en Ouganda, l’entreprise propose ainsi des solutions technologiques adaptées aux différents besoins de ses clients, et ce dans toute la région de l’océan Indien. “Durant les dernières années et à travers ces partenariats d’exception, l’entreprise a développé un bon nombre de percées technologiques tant dans le secteur privé que public. BIRGER. a un savoir-faire qui lui permet de fournir des solutions adaptées à un secteur spécifi que et opère ainsi avec les banques, l’industrie de la télécommunication, les centres d’appels et le secteur hôtelier”, indique Jacques Harel.


Source : Article paru dans Week-End | 3 Mai, 2015.

Menu
Contact Menu